fbpx

Depuis la pandémie causée par le COVID-19, le port du masque est très souvent obligatoire et nous permet de protéger nos congénères. Seulement l’histoire du masque est bien plus ancienne que cela. Entre rite et célébration, le masque a souvent accompagné les Hommes. Entre mode et culture découvrez la brève histoire du masque. 

Le masque en Afrique

En Afrique, les masques occupent une place centrale dans les cérémonies et font partie intégrante du patrimoine culturel et artistique. La plupart du temps ils sont sculptés dans du bois et peuvent prendre plusieurs formes : animal, humaine ou des figures qui associent traits humains et traits d’animaux. Le masque est ici un moyen d’unir le réel et l’imaginaire afin de transmettre une idée, une émotion ou un sentiment. Dans la tradition ivoirienne il est le lien entre Dieu, les ancêtres et les Hommes. 

Masque africain

Ola Balogun a écrit dans l’introduction à la culture africaine :
« l’un des principaux traits communs à l’ensemble de l’Afrique Noire, dans le domaine de la sculpture, est que les masques sculptés ne sont pas conçus pour être contemplés comme oeuvres d’art, mais pour être utilisés à l’occasion de cérémonies rituelles sociales ou religieuses ».

Le masque africain n’est pas seulement un objet décoratif ou artistique il représente un être presque vivant entre divinité et acteur intégrante de la société.  


Le masque à gaz 

Beaucoup moins bienveillant et artistique le masque à gaz permet de se protéger contre certaines armes chimiques et biologiques. Cet équipement est inventé en 1799 par Alexander von Humboldt, un ingénieur Prusse, à destination des mineurs. 
Mais c’est le Gummimaske qui apparait aujourd’hui comme le premier masque à gaz moderne. Imperméable au gaz lacrymogène et au gaz moutarde. Cet accoutrement offrait une protection aux soldats sur le front. Petite anecdote, des modèles ont également été fabriqués pour les animaux, notamment les chiens de secours et les chevaux de trait.  

Masque à gaz

Le masque au théâtre  

Au théâtre il y a initialement quatre sortes de masques : ceux de la tragédie, de la comédie, du drame satyrique et enfin ceux des danseurs. À la base ils sont conçus pour dissimuler le visage, car l’homme ne doit pas montrer son faciès sur scène sous peine d’offenser les dieux. D’autre part, au théâtre le masque favorise le grossissement du visage, lors de représentation dans des lieux de très grande taille. 

En Europe, c’est le masque de la commedia dell’arte qui va propulser cet accessoire sur le devant de la scène. Il est très expressif tout en laissant apparaître la bouche, révélant ainsi les émotions du comédien. Ce type de masque permet de faire passer davantage d’émotions, mais aussi d’aider le comédien à incarner parfaitement son personnage. 

Masque théâtre comedia dell'arte

Le masque COVID-19 

Le masque chirurgical utilisé par les soignants et le personnel hospitalier est à usage unique. Il permet de restreindre la contamination des microbes, mais ça vous le savez déjà. Ces masques sont également largement utilisés lors d’épidémie par toutes les parties prenantes de la société. Là aussi, vous avez pu en faire l’expérience. 

Seulement cela ne s’arrête pas là. En pleine période de COVID-19 les masques ne sont plus à usage unique mais réutilisable. Ils sont en tissus et lavables en machine. On voit alors apparaître bon nombre de masques aux couleurs affriolantes et motifs originaux permettant à chacun de trouver le masque correspondant à sa personnalité. Le masque est plus que jamais un accessoire de mode, révélateur du style de chacun. Même les marques s’y mettent, de Jean Paul Gaultier à la petite boutique de créateurs, tout le monde propose son interprétation du très trendy masque COVID-19. Grotesque pensez-vous ? Et pourtant n’est-ce pas plus agréable à regarder que les masques chirurgicaux raisonnant avec maladie ? 

Alors, pour tous ceux qui aiment affirmer leur identité par leurs vêtements et autres accessoires, optez pour des masques sur-mesure. Les coloris et symboles s’adaptent à vous parce qu’il vaut mieux considérez ces masques comme des amis plutôt que comme des ennemis, puisqu’ils ne sont pas près de sortir de nos vies.  


Romane