Domaine Maillard Père & Fils [1/2]

Posted on Posted in Scène de dégustation

Le vent souffle fort sur mon visage et je ressens bien l’air marin. J’aperçois au loin des falaises calcaires, d’une hauteur monumentale. Mais aussi étonnant qu’il soit, elles sont recouvertes d’une jolie prairie verdoyante où se dresse un gros poirier. Le tableau est à la fois intriguant et envoûtant. Je suis en extase devant un tel chef d’œuvre de la nature, capable de marier de tels éléments, même les plus contrastés. Inévitablement, je me mets à imaginer quel succulent plat je pourrais préparer avec ce qu’il se présente devant moi. Un joli bar de ligne grillé, sur un tapis de poires tiédies.

Ce tableau n’est pas présent dans une galerie de musée, mais se retrouve pourtant dans ce Chorey-les-Beaune Blanc 2013.

Comme chaque année, j’aime aller quelques jours en Italie. Les matinées sont d'une douceur remarquable et m’autorisent de belles balades sur les plages de la mer Adriatique près de Pescara. Au petit matin, alors que le soleil se lève jalousement au-dessus de l’eau saphir, le sable est d’une douceur remarquable. Les effluves marines se mélanges agréablement aux sensations des vagues qui viennent s’abattre sur ces gros rochers. Mais ce qui conclut ma promenade matinale, n’est autre que ce maraîcher typique. Il me réserve chaque jour en secret, quelques pêches blanches particulièrement délicieuses. Ah que j’aime ces vacances !

Et sinon, sans aller dans la région des Abruzzes, vous pouvez aussi déguster le Chorey-les-Beaune Blanc 2014 qui saura vous séduire de la même manière.

Alors que je me balade en cette si belle journée de Printemps, je tombe sur un buisson de framboises sauvages. L’envie d’en ramasser une barquette se fait très vite ressentir. Les fruits sont charnus et gourmands. Quel délice ! Soudain, une odeur plus fraîche m’attire derrière le buisson. C’est de la menthe. C'est un mélange vraiment intéressant avec la framboise. Le dessert de ce soir est tout trouvé. Alors que je rentrais à la maison, en profitant du soleil qui brillait dans le ciel, je tomba sur quelques petites violettes. Un petit bouquet de ces fleurs sera une belle attention pour maman. Finalement pour me remercier de cette cueillette, j’ai eu le droit à une bonne assiette de charcuterie. Désolé mais il n’y en a déjà plus.

Pour accompagner cette assiette de charcuterie, un bon Beaujolais Côteau Belle-Vue 2013 sera particulièrement apprécié. Surtout qu’il évoque très bien cette charmante histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *